Notre pain quotidien

Unser täglich Brot

Réalisateur : Nikolaus Geyrhalter
Durée : 1h32min. Sans dialogues
Genre : Documentaire
Ce document est en accès libre.
Après la première consultation, ce document peut être consulté pendant 48 heures
 

Résumé

Pendant deux ans, Nikolaus Geyrhalter a placé sa caméra au coeur des plus grands groupes européens agricoles, nous donnant accès des zones inaccessibles.

Il a filmé les employés, les lieux et les différents processus de production pour réaliser un documentaire cinéma qui interroge et implique intimement chaque spectateur. 

"Notre pain quotidien" ouvre une fenêtre sur l'industrie alimentaire de nos civilisations occidentales modernes.

Réponse à notre sur-consommmation, la productivité nous a éloigné d'une réalité humaine pour entrer dans une démesure ultra-intensive qui a rejoint les descriptions des romans d'anticipation.

Cadrages minutieusement composés, images cristallines, montage fluide construisent un film sans commentaire, sans propagande, dont les images parlent et demeurent.

"Notre Pain Quotidien" questionne, inquiète et fascine.

Titre original / Sous-titre
Unser täglich Brot
 
Genre
 
Editeur / Distributeur
KMBO
 
Pays
Autriche
 
Année
2005
 
Casting
 
Critiques

"Notre pain quotidien joue d'une équivoque, qui n'est autre, paradoxale, que celle de son implacable efficacité." Le Cahiers du Cinéma

"Fascinant et effrayant." Le Monde

"Une réussite formelle, un impressionnant travail plastique. Le film de Nikolaus Geyrhalter saisit d'admiration et alimente notre perplexité." Les Inrockuptibles

"Nous sommes là dans l'énonciation, pas la dénonciation. Aucune marque n'est visée, juste la froideur, la déshumanisation d'un monde, le nôtre, celui où nous mangeons. C'est terrifiant et fascinant à la fois. Et, de surcroît, c'est du cinéma." L'Humanité

"Le film n'est pas une charge bioéquitable tournant en ridicule les errements d'une industrie vivrière devenue folle à force de gigantisme. Au contraire, Geyrhalter s'abstient de tout commentaire. Son approche froide, esthétisante, en séries de plans fixes parfaits, organise savamment la stupéfaction muette que le film entend susciter." Libération

"Que Nikolaus Geyrhaltere en vienne à ce qu'un avion d'épandage produise un effet inquiétant peut encore passer pour un clin d'oeil badin à "La Mort aux trousses". Qu'il obtienne le même effet en montrant simplement un cageot de pommes sur un tapis roulant dénote le pouvoir de son écriture répétitive." Positif

"Chaque image est belle et terrible, magnifiquement composée et cadrée par Nikolaus Geyrhalter." Première

 
Catégorie
Long-métrage
 
Niveau scolaire
Collège / 4é-3é
 
Cette fonction est inactive en démo