Cinéma

Godfathers and sons

Collection: Martin Scorsese presents The Blues

Réalisateur : Marc Levin
Durée : 1h36min. Anglais / sous-titré français.
Ce document est en accès libre.
Après la première consultation, ce document peut être consulté pendant 48 heures
Cette vidéo n’est pas disponible dans votre pays.

Résumé

On pourrait les appeler les "Blues Brothers 2003"... Dans ce documentaire basé sur des événements réels, la légende du hip-hop Chuck D. (de Public Enemy) et Marshall Chess (fils de Leonard Chess et héritier de Chess Records) reviennent à Chicago sur les traces de la grande époque du Chicago Blues.

Ils décident de produire ensemble un album qui réunit des vétérans du blues et des musiciens hip-hop contemporains comme Common. On peut également découvrir des images d'archives inédites de Howlin' Wolf et des performances originales de Koko Taylor, Otis Rush, Magic Slim, Ike Turner et Sam Lay.

Mots-clés

MusiqueArtsRapHip HopBluesChicago

Titre original / Sous-titre
Collection: Martin Scorsese presents The Blues
Editeur / Distributeur
Vulcan productions
Pays
États-Unis
Année
2003
Casting
Marc Levin - Réalisateur
Chuck D. - Artiste
Marshall Chess - Artiste
Koko Taylor - Artiste
Magic Slim - Artiste
Otis Rush - Artiste
Critiques

"Improbable sur le papier, la greffe prend miraculeusement. C'est électrisant !" L'Humanité

"Emaillé d'images d'archives souvent saisissantes, le film explore habilement les relations entre blues et hip-hop, à travers des rencontres entre vétérans et musiciens actuels. Une belle manière de tracer la continuité des musiques afro-américaines et en filigrane, un portrait de la communauté noire, des années 1950 à aujourd'hui." Aden

"Marc Levin dresse le portrait touchant d'immigrés marginaux (la famille juive-polonaise Chess, les bluesmen afro-américains) qui font fi des conflits raciaux pour vivre ensemble leur propre rêve américain. Quand la filiation se fait collaboration et que les musiciens vétérans du mythique album "Eletric mud" se retrouvent en studio avec les jeunots du rap, Godfathers and son instaure une émotion inattendue." Première

"Outre la formidable connivence entre Chuck D et Marshall Chess, qui servent de guides et de passeurs entre différents genre de la musique black, le film offre bien sûr son lot d'archives et d'images de concerts. Comme disait le grand Jean-Jacques G., "quand la musique est bonne", on ne s'en lasse pas." Télérama

Catégorie
Niveau scolaire
Cette fonction est inactive en démo.