Se former

Priorat, renaissance d’un terroir et récupération d’un territoire

Auteur : Jean JIMENEZ
Durée : 35min. Français
Ce document est en accès libre.

Résumé

Situé à une trentaine de kilomètres de la mer, dans la province espagnole de Tarragone, le Priorat est un tout petit territoire, au sein d’une nature sauvage, dans des paysages très marqués par l’orographie et la nature du terrain. L’appellation Priorat voit le jour en 1973, soit 800 ans après la plantation des premières vignes de la région par les moines chartreux à l’origine du monastère de Scala Dei. Pourquoi une reconnaisance si tardive ? À cause de la puissance des vins du Priorat et donc de leur succès commercial en vrac, particulièrement au XIXe siècle, quand d’autres régions de d’Espagne et de France ont besoin de renforcer la notoriété de leur vins locaux. La surface cultivée a beaucoup diminué et de nombreuses vignes furent abandonnées au profit d’autres cultures comme la noisette, l’amande ou l’olive, surtout sur les terrains les plus pentus et difficiles à labourer.
Aujourd’hui, le Priorat est en pleine renaissance, résurrection même pourrait-on dire. On cherche à élaborer des vins, rouges pour la grande majorité, de la plus grande qualité possible, avec des prix si possible à la hauteur de cette qualité et de ce travail. La D.O.Ca Priorat est formée par 85 caves qui élaborent leurs vins et par 567 viticulteurs.